16 mars 2017
Tourisme d’agrément et d’affaires
Saint-Hyacinthe Technopole prépare une offensive marketing
Par: Jean-Luc Lorry

Nancy Lambert, directrice Tourisme et congrès à Saint-Hyacinthe Technopole. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Nancy Lambert, directrice Tourisme et congrès à Saint-Hyacinthe Technopole. Photo François Larivière | Le Courrier ©

À quelques mois de l’ouverture du nouveau centre des congrès, Saint-Hyacinthe Technopole, une corporation privée dédiée au développement économique, prépare une offensive marketing pour promouvoir la Ville et la région comme des destinations touristiques et d’affaires.

Publicité
Activer le son

Aux commandes du pôle Tourisme de l’organisme, Nancy Lambert compte entre autres développer la présence de Saint-Hyacinthe Technopole dans les médias sociaux en privilégiant les plateformes numériques. 

On mise également sur une étroite collaboration avec Tourisme Montérégie qui devrait selon Mme Lambert « générer des retombées positives pour la région ».

« Nous avons identifié trois types de produits qui caractérisent notre région et qui répondent aux intérêts de la clientèle excursionniste. À savoir, un centre-ville distinctif doté d’une offre culturelle, de divertissement et commerciale, des festivals et événements thématiques et des activités gourmandes et de plein air », a indiqué Nancy Lambert, directrice Tourisme et congrès à Saint-Hyacinthe Technopole, lors de la présentation de la stratégie de mise en marché de la destination touristique.

Faire connaître le centre-ville aux futurs congressistes est l’une des missions que s’est donnée Saint-Hyacinthe Technopole. « Nous regardons comment mettre en valeur les joyaux que sont le Marché public et le Centre des arts Juliette Lassonde », mentionne André Barnabé, directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole.

Synergie

Saint-Hyacinthe Technopole compte s’associer avec l’équipe des ventes du centre des congrès pour aider la municipalité à retrouver ses lettres de noblesse en matière de tourisme d’affaires. 

Achat de publicités dans des médias spécialisés en tourisme d’affaires, participation à des salons, organisation d’activités de représentation et création d’un Cercle des ambassadeurs de Saint-Hyacinthe sont les actions qui seront privilégiées. 

« Nous sommes fortement engagés à accueillir dès le début des activités du nouveau centre des congrès quelque 80 congrès et événements de 40 nuitées et plus par année », vise Nancy Lambert.

Le bureau d’information touristique situé sur la rue Cherrier déménagera dans le nouveau centre des congrès.

image