9 mars 2017
Sept records tombent aux mains de la Machine Rouge
Par: Maxime Prévost Durand

Nos haltérophiles ont raflé une vingtaine de médailles et sept records aux Jeux du Québec d’Alma, permettant à la région de terminer au premier rang dans la discipline. Photo Facebook - Jeux du Québec Richelieu-Yamaska

Nos haltérophiles ont raflé une vingtaine de médailles et sept records aux Jeux du Québec d’Alma, permettant à la région de terminer au premier rang dans la discipline. Photo Facebook - Jeux du Québec Richelieu-Yamaska

Sans surprise, l’haltérophilie est la discipline qui a rapporté le plus de médailles à la délégation de Richelieu-Yamaska lors de la 52e Finale des Jeux du Québec, à Alma. Sur les 33 podiums de la région, pas moins de 20 sont l’affaire de nos haltérophiles. Trois d’entre eux en ont même profité pour laisser leur marque dans l’histoire des Jeux en faisant tomber des records.

Publicité
Activer le son

Comme prévu, Matt Darsigny, de Saint-Simon, et Youri Simard, de Saint-Hyacinthe, ont réussi à surpasser les anciennes marques dans leur catégorie respective. Matt a offert une performance éclatante chez les 62 kg, levant 107 kg à l’arraché et 131 kg (plus du double de son poids!) à l’épaulé-jeté, pour un total de 238 kg. Youri a été tout aussi dominant dans la classe des 51 kg, réussissant des essais à 78 kg à l’arraché et 95 kg à l’épaulé-jeté pour un cumulatif de 173 kg.

Le frère de Matt, Shad, s’est aussi inscrit dans le livre des records des Jeux du Québec en battant la marque établie à l’arraché chez les 56 kg en soulevant 84 kg. Il a ensuite réussi 100 kg à l’épaulé-jeté pour porter son total à 184 kg, lui permettant d’être triple médaillé d’or à son tour.

La performance de Rose Malo, de Granby, a offert à Richelieu-Yamaska trois autres médailles d’or. Seule représentante féminine de la région en haltérophilie, elle a terminé au 1er rang à tous les niveaux chez les 58 kg.

La récolte s’est poursuivie avec les trois médailles d’argent de l’Hilairemontais Maxime Desjourdy chez les 56 kg, puis le Maskoutain Étienne Mailhot a ajouté trois médailles de bronze chez les 77 kg. Le Maskoutain Olivier Caouette est aussi monté sur le podium chez les 62 kg (la même catégorie que Matt), terminant 3e à l’épaulé-jeté et au cumulatif. La seule médaille qui lui ait échappé est à l’arraché, où il a terminé au 4e rang. L’autre représentant de Richelieu-Yamaska, le Maskoutain Thomas Rondeau, a aussi bien fait malgré une blessure à l’épaule, terminant 5e à l’arraché et 6e au total chez les 62 kg.

Au total, Richelieu-Yamaska a mis la main sur 20 médailles en haltérophilie, soit 12 d’or, 3 d’argent et 5 de bronze. Ce résultat lui a permis de terminer au premier rang parmi toutes les délégations dans la discipline. Seule la Rive-Sud a obtenu plus de médailles (21), mais a obtenu moins de médailles d’or. 

Un autre Darsigny comme porte-drapeau

La prestation de Matt Darsigny a été récompensée par la délégation Richelieu-Yamaska, qui a fait de lui son porte-drapeau lors de la cérémonie de clôture des Jeux.

On peut maintenant presque parler de tradition pour la famille Darsigny, qui a vu un troisième membre de la famille recevoir cet honneur. La cousine de Matt, Catherine, avait été la porte-drapeau au terme des Jeux de 2011, tandis que sa sœur Tali, elle aussi inscrite dans le livre des records chez les 58 kg, avait brandi le drapeau de la région à la 50e Finale des Jeux du Québec en 2015.

image