2 décembre 2021
Simon Giard à la tête de la MRC des Maskoutains
Par: Sarah Villemaire
Le maire de la Municipalité de Saint-Simon, Simon Giard, succède à Francine Morin à titre de préfet de la MRC des Maskoutains. Photo Patrick Roger

Le maire de la Municipalité de Saint-Simon, Simon Giard, succède à Francine Morin à titre de préfet de la MRC des Maskoutains. Photo Patrick Roger

Les jeux sont faits quant à la nomination du nouveau préfet dans la MRC des Maskoutains. Simon Giard, maire de la Municipalité de Saint-Simon, a remporté la mise et est devenu le dixième préfet dans l’histoire de l’organisation.

C’est par vote secret que les représentants des 17 municipalités regroupant la MRC ont élu M. Giard lors de la séance du conseil du 24 novembre. Reconnaissant, le maire de Saint-Simon se dit flatter de cette nomination.

« Je suis bien heureux de la tournure des événements. Je souhaite remercier tous les membres du conseil pour leur confiance. Je suis vraiment motivé à relever ce beau défi », affirme Simon Giard. Ce dernier pourra d’ailleurs compter sur Daniel Paquette, maire de la Municipalité de Saint-Valérien-de-Milton, à titre de préfet suppléant.

Élu une seconde fois à la tête de la Ville de Saint-Simon, le politicien était en réflexion ces dernières semaines face à cette nouvelle avenue. « J’ai pris en considération cette idée lors de l’annonce du départ de Mme Morin. Je me suis fait solliciter par beaucoup de maires et j’ai senti que c’était le bon moment de se lancer dans la course », renchérit-il.

Le nouveau préfet a reçu d’ailleurs l’appui du maire de la Ville de Saint- Hyacinthe, André Beauregard, pour sa nomination.

« Simon est une personne de confiance et c’est pourquoi je l’ai appuyé dans cette démarche. J’ai eu la chance de le connaître dans un autre contexte professionnel et nous avons eu une belle connexion », souligne André Beauregard. Rappelons que Simon Giard succède à Francine Morin, l’ex-préfet qui a occupé ce poste de 2005 à 2021.

Un premier mandat chargé

Le travail ne manquera pas pour le préfet et les 16 autres membres du conseil qui s’attarderont principalement sur les dossiers établis par les différents comités. « La MRC a un très grand champ d’action autant sur le plan économique que social. On est peut-être méconnu de la population, mais on fait beaucoup de choses et on veut continuer à être efficaces », souligne Simon Giard.

Sur le plan de la protection de l’environnement, le nouveau préfet assure vouloir faire sa part dans le dossier. « On veut protéger les bandes riveraines et les cours d’eau. Il faut être proactifs dans cette affaire, car c’est le sujet de l’heure et la MRC ne doit pas l’échapper », mentionne le préfet. Le maire de Saint-Hyacinthe adhère lui aussi à cette philosophie qu’il a réitérée à maintes reprises lors de sa campagne électorale.

« On ne peut pas passer à côté de l’environnement. On va travailler de pair avec la MRC pour protéger nos ressources et nos bandes riveraines », explique André Beauregard.

image