30 mars 2017
Vente de CCM Hockey
Sport Maska resterait chez Adidas
Par: Jean-Luc Lorry

Sport Maska resterait chez Adidas

Sport Maska resterait chez Adidas

L’atelier textile Sport Maska situé à Saint-Hyacinthe a de fortes chances de demeurer sous la bannière Adidas à la suite de la vente des actifs de CCM Hockey. Photothèque Le Courrier ©

L’atelier textile Sport Maska situé à Saint-Hyacinthe et qui se spécialise dans la confection de chandails destinés aux joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH) et à ceux des ligues professionnelles et juniors (américaines et canadiennes) ne devrait pas être touché par la vente de son propriétaire, CCM Hockey.

Publicité
Activer le son

Cette entreprise qui fabrique également plusieurs équipements de hockey de marque CCM appartient depuis 2005 au géant Adidas. 

Début mars, l’équipementier sportif allemand a annoncé sa volonté de céder CCM Hockey, une branche jugée non stratégique. La vente des actifs de CCM Hockey exclut les produits sous licence de la LNH, selon nos informations.

« Il y a de fortes probabilités que l’usine de Saint-Hyacinthe reste dans le giron d’Adidas. Sport Maska passerait sous la bannière d’Adidas pour la fabrication des chandails pour la LNH. Quant à la confection des chandails des ligues canadiennes et américaines, il y aurait un accord de fournisseur entre Adidas et le futur propriétaire de CCM Hockey », indique Philippe Dubé, président de CCM Hockey, en entrevue au COURRIER.

Actuellement, les quelque 136 employés de l’usine de l’avenue Hubert confectionnent 25 000 chandails qui prendront en juillet la direction des 31 équipes pour la saison 2017-2018. La différence avec les années précédentes est que le logo Reebok est remplacé par les trois bandes d’Adidas. 

En 2015, la LNH avait annoncé un partenariat de sept ans avec Adidas pour fournir les uniformes des joueurs.

Qualité de fabrication

Une qualité de fabrication irréprochable associée à un volume moyen de production semble assurer la pérennité de Sport Maska à Saint-Hyacinthe.

« Si nous avions des volumes importants, la production serait déjà installée en Asie. De plus, la LNH est très satisfaite du produit et du service. Les employés de l’usine ont pour la plupart de nombreuses années d’expérience », mentionne M. Dubé.

Selon les chiffres divulgués par CCM Hockey, Sport Maska fabrique annuellement 53 000 chandails pour la LNH incluant les répliques et les uniformes d’entrainement. L’usine fabrique aussi 25 000 bas pour la LNH.

Quant aux autres ligues (LAH, LCH, NCAA et ECHL), la production se chiffre à 130 000 chandails et 180 000 bas.

Acheteurs potentiels

La vente de CCM Hockey suscite beaucoup d’intérêt. « Vers la mi-avril, nous allons sélectionner trois ou quatre acheteurs potentiels. Nous espérons boucler cette transaction en cours d’année », précise Philippe Dubé.

Canadian Tire pourrait se montrer intéressé à mettre la main sur CCM Hockey. « Canadian Tire est un très gros client. J’ai eu des discussions avec eux, le sujet est sensible et nous verrons si ce groupe fera partie de la liste des potentiels acquéreurs. »

Selon Philippe Dubé , 2016 fut une année difficile avec une baisse de 6 % du chiffre d’affaires. « En 2017, notre croissance est à deux chiffres en excluant les produits de la LNH », souligne le dirigeant.

Les ventes de CMM Hockey se font dans une proportion de 40 % au Canada et de 60 % en Europe et aux États-Unis.

image