10 décembre 2020
Subaru Crosstrek 2021, un pas en avant
Par: Marc Bouchard

Photo Subaru Canada

Vous connaissez sans aucun doute le Subaru Crosstrek. Le multisegment (car on peut difficilement le qualifier de pur utilitaire sport) est en vente chez nous depuis une demi-décennie. Mais en 2021, il subit un changement suffisamment important pour le souligner : on lui greffe un nouveau moteur.
Publicité
Activer le son

Les amateurs connaissent le Crosstrek comme une version surélevée de la Subaru Impreza. Il est vrai que, dans sa mouture d’origine, on pouvait les confondre. Mais le petit Crosstrek en a maintenant beaucoup plus à offrir. Surtout dans la version Outdoor, notre version d’essai, qui dispose maintenant d’un moteur plus imposant et d’une silhouette légèrement remaniée.

Attention, ne cherchez pas les changements radicaux. Un Crosstrek demeure un Crosstrek, et on le reconnaîtra toujours. Surtout, il faut bien l’admettre, son style est plutôt conservateur et d’une grande sobriété. Et cela, malgré la couleur jaune étonnante de mon véhicule d’essai.

Un surprenant passe-partout

Mais une fois que ces choses-là sont dites, il faut aussi reconnaître au Crosstrek une vocation insoupçonnée de baroudeur. Sa garde au sol, haute de 220 millimètres, lui permet de franchir des obstacles qui, au premier coup d’œil, semblaient inaccessibles. Ajoutez à cela le bouton X Mode, qui permet de modifier le comportement du rouage intégral pour le rendre plus performant en zone accidentée. Puis, additionnez aussi le contrôle de descente, une deuxième option devenue de série sur les Subaru Crosstrek Outdoor.

Vous voilà au volant d’un véhicule qui a parcouru des sentiers difficiles d’accès et sans rechigner le moins du monde. Je dois avouer que le chemin parcouru n’était pas SI difficile. J’ai bien fait quelques centaines de mètres dans des conditions exigeantes, et franchi un fossé aller-retour, et jamais le Crosstrek n’a rechigné.

J’aurais pu (et j’aurais voulu) le mettre à l’épreuve dans des conditions plus exigeantes, mais ce type de randonnée accessible est assez rare dans la région. Je peux donc dire que j’ai conduit le Crosstrek dans les conditions parmi les plus difficiles du coin!

Une blague, bien sûr, puisque le VUS aurait été capable de beaucoup plus. Son rouage intégral depuis longtemps éprouvé continue d’être parmi les meilleurs du marché. On peut donc dire que le Crosstrek a, finalement, une vocation utilitaire et sportive après tout.

Nouveau moteur

Sous le capot de mon véhicule d’essai se retrouvait le nouveau moteur, un 4 cylindres à plat de 2,5 litres, partagé avec la Legacy et la Outback. Il développe 182 et 176 livres-pied de couple, soit 30 chevaux de plus que le 2,0 litres de base. Une puissance qui est la bienvenue, dans un véhicule somme toute assez lourd.

Le seul bémol, et je ne m’y fais jamais, c’est la boîte de vitesse à variation continue. Subaru a beau simuler des changements de rapport et installer des palettes au volant, la transmission agit comme un glissement sans fin quand on accélère avec vivacité. Il est vrai qu’en zone urbaine, elle répond efficacement et sans souci, mais les entrées d’autoroute font entendre un gémissement long et irritant. Surtout qu’elle donne l’impression d’absorber une partie de la puissance tout au long de l’accélération.

Un bon mot aussi pour les suspensions et le châssis, rendant la randonnée plus stable. Cela limite aussi les vibrations, rendant du même coup l’habitacle largement plus silencieux, même si l’insonorisation est toujours perfectible.

Pour le reste cependant, le Subaru Crosstrek 2021 n’a que peu de véritables défauts. Il est vrai qu’en plus de la nouvelle partie avant, on aurait apprécié une certaine amélioration de l’habitacle un peu trop sobre, mais tout y est quand même.

On aimerait aussi que les coûts d’entretien d’un véhicule Subaru soient un peu moins élevés, mais encore une fois, c’est bien peu de choses. En prenant soin de votre véhicule, vous pourrez le conserver très longtemps (les Subaru sont parmi les voitures qui restent pour la plus longue période sur nos routes).

Dans un segment très compétitif, celui des VUS compacts, le Crosstrek a toujours été un concurrent de taille et l’un des véhicules à traction intégrale les plus compétents et les plus abordables qui soient. Maintenant qu’il offre un moteur digne de mention, il devient encore plus attrayant pour les amateurs, même si pour obtenir plus de puissance, il faut se tourner vers les versions haut de gamme de la famille.

image