6 mai 2021
Tendance 2021 : le bois brûlé ou yakisugi
Par: Le Courrier

Le shou sugi ban est une technique traditionnelle japonaise qui consiste à brûler des planches de bois – généralement de cèdre ou de mélèze – afin que celles-ci soient protégées contre tout ce qui pourrait les affecter (rayons UV, humidité, insectes, etc.).

Publicité
Activer le son

Ainsi, le bois brûlé, qu’on appelle yakisugi, taille sa place dans le monde de la rénovation et de la décoration. Polyvalent, il peut être utilisé à l’intérieur (ex. : murs, planchers) comme à l’extérieur (ex. : clôtures, terrasses). On l’aime notamment pour son style unique et sa solidité. En effet, les planches de bois carbonisées sur un lit de braises, au chalumeau ou sous des brûleurs, par exemple, sont extrêmement dures. Selon l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ), la durée de vie utile de ce matériau est estimée à 80 ans!

En outre, son entretien est minime : il est possible de lui appliquer une huile naturelle tous les 15 ans environ s’il est exposé aux intempéries. Fait inusité en terminant : le bois brûlé résiste merveilleusement bien… au feu!

image