23 décembre 2021
Toyota Corolla Hatchback : la petite qui surprend
Par: Marc Bouchard
Photo Toyota Canada

Photo Toyota Canada

J’ai fait des jaloux la semaine dernière. Pas chez mes voisins, non. Plutôt chez le concessionnaire Toyota local. Car pendant une semaine, je me suis promené au volant de la petite Toyota Corolla Hatchback. Ils ne peuvent pas en dire autant puisque, victime de son succès et des difficultés d’approvisionnement, il n’y en a aucune de disponible chez eux pour le moment. Avouons-le, c’est bien dommage.

Vous le savez, je ne suis pas nécessairement celui qui vantera les mérites de Toyota dans toutes les circonstances. Trop souvent au fil des ans, le constructeur japonais nous a habitués à des véhicules fiables et bien assemblés, mais ennuyeux comme les sermons trop longs de la messe de minuit.

Avec la Corolla Hatchback, il y a toutefois une nuance importante. Surtout si vous optez pour la transmission manuelle. Cette petite voiture vous donne, croyez-le ou non, des sensations de conduite étonnantes. On n’est pas totalement dans la voiture sportive, il ne faut pas rêver non plus. Mais il faut bien admettre que, contrairement à sa sœur plus tranquille, la Corolla traditionnelle, la petite à hayon manifeste un certain enthousiasme sur la route.

Son petit moteur 4 cylindres de 2,0 litres anime un peu ses 168 chevaux quand on le pousse dans ses retranchements. Il est vrai qu’il ne faut pas hésiter à monter le régime en hauteur puisque le couple maximal explose à compter de 4800 tours-minute. Une fois ce régime atteint toutefois, la petite Corolla se déplace avec une certaine vélocité.

Ce qui est nettement le plus agréable cependant, c’est sa maniabilité. Elle se faufile avec aisance dans les conditions plus difficiles et agit comme un petit go-kart urbain. Vous l’aurez compris, cet enthousiasme se calme rapidement lorsque la petite voiture s’engage sur l’autoroute et que la vitesse de croisière est un tantinet bruyante. Nul doute que la Corolla Hatchback est plus à l’aise dans les rues de la ville que pour de longues randonnées.

À ce point de vue, la direction est plus précise en petit virage serré, mais n’est guère communicative. En résumé, on peut se diriger où l’on veut, mais il y a fort à parier que vous ne ressentiez pas de sensations en conduite plus traditionnelle.

Élémentaire, mais efficace

L’habitacle de la Corolla Hatchback est simple, mais sans véritable reproche. On a bien apposé un écran au sommet de la planche de bord, comme c’est désormais l’habitude. Cela crée l’impression qu’on l’avait oublié, puis qu’on l’a ajouté ensuite, mais tous les constructeurs font de même. On aimerait mieux l’avoir intégré directement dans la console, mais on ne peut pas tout avoir!

Les sièges offrent un support adéquat pour les personnes aux dimensions moyennes. La conduite dynamique devient un peu moins agréable quand, comme moi, on a un tour de taille légèrement supérieur.

Malgré tout, dans l’ensemble, la vie à bord de la petite Corolla à hayon est tout à fait correcte. Il est vrai que les bruits éoliens sont parfois trop présents, mais on doit s’y attendre avec un véhicule de cette taille.

En matière de conduite, la boîte manuelle et les suspensions de ma version XSE donnent définitivement un avantage. L’empattement relativement court ajoute aussi un contrôle fort agréable. Précisons qu’une version automatique avec une transmission à variation continue est aussi offerte. Une boîte de vitesse qu’on ne considérera que si on n’aime pas vraiment conduire.

Mieux encore, la boîte manuelle nous révèle une petite astuce qui vous fera passer pour un dieu du volant. Derrière le levier de vitesse, on retrouve un petit bouton marqué « imt ». Ce bouton, lorsque l’on appuie dessus, engage le mode « Intelligent » de la transmission. Ce mode permet à la boîte manuelle de synchroniser les révolutions du moteur à la transmission, en donnant automatiquement un coup d’accélérateur. Ainsi, si l’on passe, par exemple, du sixième rapport au troisième rapport pour effectuer un dépassement, la transmission ne donne pas de coup. Avec ce type de transmission, tout le monde devient un pilote professionnel.

Même si le tout n’est pas d’une rigidité extrême, la Corolla Hatchback est plus dynamique qu’elle n’y paraît au premier regard. Il ne reste plus qu’à souhaiter maintenant que Toyota se décide à amener chez nous la version GR (pour Gazoo Racing, à l’instar de la Supra) pour nous offrir quelque chose de plus amusant.

image