21 octobre 2021
Saint-Barnabé-Sud
Un ancien conseiller contre le maire sortant
Par: Laurent Théoret

Alain Jobin (à gauche) et Steve Maurice (à droite) se présentent pour le poste de maire de Saint-Barnabé-Sud. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Steve Maurice Photo François Larivière | Le Courrier

Le maire sortant Alain Jobin et l’ancien conseiller municipal Steve Maurice se disputent le poste de maire dans la Municipalité de Saint-Barnabé-Sud en prévision des élections du 7 novembre.
Publicité
Activer le son

S’il est réélu, M. Jobin en sera à son troisième mandat comme maire de la Municipalité. L’homme s’est lancé en politique municipale il y a maintenant 12 ans. Avant ça, il a travaillé pendant 25 ans chez Messagerie ADP, une société de Quebecor Media. Il a aussi siégé sur le comité des loisirs de la Municipalité en 2005. Alain Jobin avait choisi de s’impliquer en politique pour se lancer dans de nouveaux défis.

Un des nombreux projets qui l’anime, s’il a la possibilité d’avoir un autre mandat, est de provoquer un échange intergénérationnel. « Il faut que les plus jeunes et les plus vieux aient la chance d’échanger et de pouvoir s’aider dans la Municipalité. J’aimerais avoir l’implication de plus de personnes lors d’activités », commente-t-il.

Il veut aussi s’attarder au remplacement de fosses septiques en milieu rural, moderniser le pavillon des loisirs et attirer les jeunes familles en installant notamment des jeux pour les petits de 1 à 5 ans.

Pour lui faire face, il aura on retrouve Steve Maurice, conseiller municipal de 2013 à 2017. Son départ du milieu de la politique était survenu alors qu’il avait le sentiment du devoir accompli. Lorsqu’il s’était lancé en 2013, Steve Maurice voulait « apporter des changements dans la Municipalité ».

C’est le même genre de sentiment qui habite l’ancien conseiller, résident de Saint-Barnabé-Sud depuis 1998. M. Maurice est ébéniste à son compte et il a obtenu le diplôme d’administrateur municipal en 2016. Il a décidé de retourner à la vie municipale parce qu’il veut apporter des idées neuves. Il veut retrouver une municipalité plus « active et grandissante ».

S’il est élu, M. Maurice veut centrer ces décisions sur les besoins de la population. Il promet aux gens de la municipalité de baser son mandat sur la transparence. Pour arriver à mettre en place toutes ces nouvelles idées, le candidat souhaite amener la population à la réflexion et trouver des solutions aux problèmes avec elle. « J’aimerais favoriser la croissance de la municipalité. Il est certain que les agriculteurs auront leur mot à dire », explique-t-il. De plus, il veut augmenter la gamme de services offerts aux citoyens.

Lors des élections, il y aura aussi des batailles pour les postes de conseillers. Johanne Picard et Christian Richard se disputent le siège numéro deux. Roger Cloutier, conseiller sortant, et Gabriel Lapointe se font la lutte au siège numéro trois.

image