4 novembre 2021
Chambre de commerce
Un bilan positif malgré la pandémie
Par: Laurent Théoret

Le président du conseil d’administration de la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe, Vincent Lainesse.Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe a tenu récemment son assemblée générale annuelle (AGA) en présentiel. Une cinquantaine de membres ont répondu à cette invitation.
Publicité
Activer le son

Lors de cette assemblée, le président de la Chambre, Vincent Lainesse, a remercié les membres et les partenaires pour leur implication lors de la dernière année. « Je suis fier du travail accompli par tous, mais surtout du dévouement, de l’innovation et de la capacité d’adaptation dont nous avons su faire preuve dans un contexte des plus particuliers », a-t-il affirmé.

Au sein du conseil d’administration, Marianne Deslandes et Elyse Macdonald terminaient leur mandat comme administratrices. Les autres membres ont voulu souligner leur apport et les remercier pour leur implication au cours des dernières années. À la suite des élections, ce sera Myriam Martel de la Maison de la Famille des Maskoutains et Éric Archambault du cabinet Therrien Couture Joli-Coeur qui prendront leur place. De plus, Éric Leblanc, de V Royale, a été élu au poste d’administrateur dédié au secteur commercial non représenté par un organisme.

Une année en hausse

Le mot d’ordre pour l’année 2020-2021 a certainement été l’adaptation et la communication afin d’assurer la poursuite de la mission de l’organisation et de son engagement face aux membres.

Malgré la situation pandémique, la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe a su se réinventer. Au total, 30 activités et formations se sont tenues en mode virtuel et gratuitement pour la grande majorité, réunissant plus de 850 participants.

Autre fait d’armes pour la Chambre, elle a réussi à maintenir son membership avec plus de 780 membres, dont 52 nouveaux d’avril à mars 2021. Cette réalisation a d’ailleurs été récompensée par une nomination au Gala des chambres de commerce de la Fédération des chambres de commerce du Québec.

Preuve vaccinale

Dans une publicité parue dans nos pages le 30 septembre, le président Lainesse a remis en question l’utilisation du passeport vaccinal dans certains commerces à ce stade de la pandémie. « En tant que chambre de commerce, est-ce que cette mesure vient aider nos commerçants? La réponse facile est non. On demande encore aux commerçants de réduire leur chiffre d’affaires. Je comprends la stratégie de donner un coup de pouce pour que les indécis se fassent vacciner. L’initiative était bonne, mais maintenant, on pourrait retirer ça pour donner une pause aux commerçants. Le plus tôt sera le mieux », ajoute-t-il.

Au niveau de la programmation pour la prochaine année, LE COURRIER a appris que l’événement phare de la Chambre de commerce, le Gala Constellation, ne sera pas de retour avant le printemps 2023. « Nous voulons que ce gala se déroule en présentiel. Lors de la dernière édition (2019), nous étions plus de 400, alors on veut attendre pour qu’il ait la même envergure », explique Lucie Guillemette, directrice générale de l’organisme.

image