28 octobre 2021
Sainte-Marie-Madeleine
Un candidat dans l’eau chaude
Par: Laurent Théoret
Le candidat Marc Légaré devra retirer la piscine et la clôture qu’il a aménagées cet été sans obtenir le feu vert des autorités municipales. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le candidat Marc Légaré devra retirer la piscine et la clôture qu’il a aménagées cet été sans obtenir le feu vert des autorités municipales. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Candidat de l’équipe Ensemble à Sainte-Marie-Madeleine de Maxime Cayer, Marc Légaré a enfreint un règlement municipal. Il a installé l’été dernier une piscine et une clôture de six pieds de haut sur le devant de sa propriété.

Selon la réglementation, il n’est pas permis d’installer une piscine en marge avant d’une résidence sauf si cela est autorisé par le conseil par le biais d’une demande de dérogation mineure démontrant qu’il n’y a aucune autre possibilité. Comme aucune demande de dérogation mineure n’a été adressée au conseil à cet effet, ces ouvrages sont donc illégaux.

Le principal intéressé a plaidé l’ignorance. « En juin dernier, j’ai installé une piscine en présumant que tout était en ordre. Lorsque j’ai reçu l’avis de non- conformité, peu après avoir annoncé ma candidature, j’ai communiqué avec le bureau municipal pour régulariser ma situation. »

Son chef de parti a salué la bonne volonté de son candidat et a réitéré que tout ce que son candidat désirait, c’était de régler la situation le plus rapidement possible. « Une entente est intervenue entre mon candidat et la Municipalité, et il va se conformer », explique Maxime Cayer.

La directrice générale de la Municipalité de Sainte-Marie-Madeleine, Josée Vendette, a bien confirmé l’entente entre les deux parties. « Monsieur Légaré devra défaire toutes ses installations au moment opportun. »

Marc Légaré se présente comme conseiller municipal au poste 3.

image