30 décembre 2021
Lussier Chevrolet Buick GMC
Un contrat électrisant avec la Ville de Montréal
Par: Laurent Théoret
Guy Lussier veut faire en sorte que la ville de Saint-Hyacinthe devienne une référence pour l’achat de voitures électriques, et le nouveau contrat qu’il vient de décrocher avec la Ville de Montréal contribue à cet objectif. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Guy Lussier veut faire en sorte que la ville de Saint-Hyacinthe devienne une référence pour l’achat de voitures électriques, et le nouveau contrat qu’il vient de décrocher avec la Ville de Montréal contribue à cet objectif. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le concessionnaire Lussier Chevrolet Buick GMC de Saint-Hyacinthe a décroché un contrat de 14,3 M$ avec la Ville de Montréal. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le concessionnaire Lussier Chevrolet Buick GMC de Saint-Hyacinthe a décroché un contrat de 14,3 M$ avec la Ville de Montréal. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le concessionnaire automobile Lussier Chevrolet Buick GMC de Saint-Hyacinthe a remporté l’appel d’offres de la Ville de Montréal pour électrifier son parc de véhicules. Il a été le soumissionnaire proposant le montant le plus bas face aux trois autres concessionnaires.

Pour l’achat de 300 Chevrolet Bolt lors des cinq prochaines années, le concessionnaire maskoutain recevra 14,3 M$. Les 60 premiers véhicules sont déjà commandés chez GM et arriveront pour le début de janvier 2022. Pour le propriétaire Guy Lussier, ce qui a fait la différence est probablement l’expertise pointue qu’il pouvait apporter à la grande métropole. « Depuis quatre ou cinq ans, je travaille beaucoup sur les véhicules électriques et à développer l’électrification des voitures. J’ai aussi développé un bon réseau de contacts », explique Guy Lussier.

Quand il a vu l’appel d’offres de la métropole, M. Lussier ne s’est pas posé la question deux fois avant de monter un dossier et de l’envoyer à la Ville de Montréal. « Je me suis toujours dit que, quand une opportunité passe, peu importe c’est quoi, tu dois la saisir », indique-t-il.

De plus, remporter un appel d’offres de la sorte procurera un effet de levier important au concessionnaire maskoutain dans ses relations d’affaires avec le constructeur. Plus Guy Lussier vendra de voitures, plus il en recevra de la part de GM. Dès le départ, il a reçu l’appui de GM pour réussir à se démarquer de la concurrence et à décrocher le contrat à Montréal. Lors de l’ouverture des soumissions, celle au montant de 14,3 M$ de Lussier Chevrolet Buick GMC s’est largement démarquée. Les trois autres soumissionnaires étaient Olivier Hyundai St-Basile (15,5 M$), Courtage Automobile Vision (21,5 M$) et Hyundai President S.E.C. (24,4 M$).

Évidemment, les véhicules électriques nécessitent moins d’entretien. C’est pourquoi Guy Lussier a offert la possibilité à la Ville de Montréal de bénéficier d’une formation sur l’entretien de la flotte. Dans un cas où le problème serait trop pointu, ils rapatrieront le véhicule à la succursale de Saint-Hyacinthe.

M. Lussier estime que le fait d’obtenir un contrat de la sorte contribue aussi à attirer l’attention sur la ville de Saint- Hyacinthe, tout comme le récent record Guinness qu’elle a établi avec le défilé du plus grand nombre de véhicules électriques.

image