22 septembre 2022
Soccer
Un été hors du commun pour le FC Saint-Hyacinthe U21 AAA
Par: Maxime Prévost Durand
Mené par un groupe de joueurs d’expérience, le FC Saint-Hyacinthe U21 masculin AAA a terminé au 2e rang de la LSEQ. Photo Julien Dubois / Just-e Soccer

Mené par un groupe de joueurs d’expérience, le FC Saint-Hyacinthe U21 masculin AAA a terminé au 2e rang de la LSEQ. Photo Julien Dubois / Just-e Soccer

Hugo Seyer a été l’un des joueurs les plus redoutables de la LSEQ avec ses 13 buts en 13 matchs. Photo Laurent Théoret

Hugo Seyer a été l’un des joueurs les plus redoutables de la LSEQ avec ses 13 buts en 13 matchs. Photo Laurent Théoret

Le FC Saint-Hyacinthe U21 masculin AAA a connu sans doute la plus belle saison de son histoire cet été au sein de la Ligue de soccer élite du Québec (LSEQ). Portée par la meilleure offensive du circuit, la formation maskoutaine a terminé au 2e rang du classement général, non sans avoir livré une chaude lutte pour le 1er rang.

En 19 rencontres, le FC Saint-Hyacinthe a signé 12 victoires, joué trois matchs nuls et encaissé seulement quatre revers. Cela lui a donné 39 points au classement, soit à peine cinq points de moins que l’AS Saint-Lambert, qui a été couronné champion de cette saison.

« On est très satisfaits de notre saison. Ce n’est pas dans nos habitudes de jouer pour le 1er rang », a affirmé l’entraîneur-chef du FC Saint-Hyacinthe, Marc-Antoine Côté, revenu à la barre de l’équipe après être parti pendant une saison.

« Je ne me souviens pas d’une équipe AAA qui a obtenu un tel résultat à Saint-Hyacinthe », a-t-il poursuivi.

Le club maskoutain, qui comptait sur un groupe de joueurs d’expérience, a été dominant à plusieurs niveaux cet été. Avec ses 50 buts, il a été celui qui a le plus souvent trouvé le fond du filet parmi les 20 équipes en action dans la LSEQ au sein de la classe U21 masculin AAA. Hugo Seyer a mené cette attaque avec ses 13 buts en 13 parties, des statistiques qui le portent au second rang des meilleurs buteurs de tout le circuit. Jouissant d’une profondeur offensive, le FC Saint-Hyacinthe a notamment vu Mathys Gagnon et Antoine Laflamme inscrire chacun huit buts durant la campagne. La défensive s’est aussi illustrée, ne concédant que 17 buts à ses adversaires en 19 matchs en plus de réaliser neuf blanchissages.

« Jusqu’au match contre Saint-Lambert [perdu au compte de 2 à 1 le 22 août, NDLR], on était dans la course pour le titre. Ce match-là déterminait qui allait prendre le 1er rang, a souligné Marc-Antoine Côté. On avait beaucoup de joueurs qui étaient blessés ou qui étaient partis dans les camps universitaires pour ce match. On avait dix joueurs réguliers qui n’étaient pas là, donc c’est certain que ça a affecté la qualité de notre match. »

La fin de saison a d’ailleurs été un peu plus difficile. Trois des quatre défaites ont été enregistrées lors des huit dernières rencontres. « Pendant un bout de la saison, on maintenait une moyenne d’environ trois buts par match, tandis que dans nos quatre derniers matchs, on avait de la difficulté à marquer plus d’un but », a concédé l’entraîneur-chef.

Cela dit, il n’y a que du positif à tirer de cet été. « On a eu seulement un mois et demi pour nous préparer et on a réussi à réaliser ce résultat avec un groupe de Saint-Hyacinthe, a souligné Marc-Antoine Côté. Le top 3 n’était même pas dans notre objectif. On voulait seulement y aller un match à la fois et, à un moment donné, on s’est rendu compte d’où on était au classement. »

Près de la moitié des joueurs du FC Saint-Hyacinthe U21 masculin AAA font partie de l’équipe des Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe en division 2 collégiale, laquelle est également pilotée par Marc-Antoine Côté. Leurs succès se transportent d’ailleurs en ce début de saison du RSEQ alors que les Lauréats ont signé quatre victoires en autant de matchs jusqu’ici. Ils trônent au sommet de la section Centre-du-Québec.

image