15 septembre 2022
Un premier faux pas vite rattrapé pour les Gaulois
Par: Maxime Prévost Durand
Les Élites de Jonquière ont infligé aux Gaulois de Saint-Hyacinthe leur première défaite de la saison, vendredi. Plus opportunistes, les joueurs saguenéens l’ont emporté par la marque de 7 à 1. La formation M18 AAA maskoutaine ne s’est pas apitoyée sur son sort très longtemps et elle a rebondi dès le lendemain avec une victoire de 5 à 1 dans le second match d’un programme double.

Les unités spéciales ont fait toute la différence dans ces deux confrontations. Samedi, les Gaulois ont marqué à trois reprises en avantage numérique et une fois en désavantage numérique. La veille, les Élites avaient eu un succès semblable, inscrivant trois de leurs sept buts en avantage numérique et deux en désavantage numérique. Autre similitude, l’équipe qui avait trouvé le fond du filet la première a été la perdante dans les deux matchs.

Caleb Desnoyers a donné le ton pour Saint-Hyacinthe vendredi, marquant dès la deuxième minute de jeu. Malgré une pression constante sur l’adversaire, les Gaulois n’ont toutefois pas su accentuer leur avance. Ce sont plutôt les Élites qui ont réussi à profiter de leurs chances en fin de 1re période, retournant même au vestiaire avec une avance de 2 à 1. Pour la suite du match, il n’y en a eu que pour les Jonquiérois sur la feuille de pointage. Christopher Mckelvey, qui avait déjà inscrit le second but des siens, en a ajouté un autre en fin de 2e période pour faire 5 à 1. Devant le filet des Gaulois, Cédric Cyr Dauphinais a été déjoué six fois sur 22 lancers. Le pointage a été complété dans un filet désert, tôt en 3e période, alors que Saint-Hyacinthe tentait de provoquer une étincelle en avantage numérique. Du côté des Élites, Émile Pagé a résisté aux attaques des Maskoutains avec 21 arrêts sur les 22 tirs dirigés vers lui.

Le scénario inverse s’est produit le lendemain. En retard 1 à 0 après 7 minutes de jeu, Saint-Hyacinthe a nivelé la marque quelques instants plus tard grâce au but de Dominic Pilote en avantage numérique. Noah Laberge a ensuite trouvé le fond du filet en toute fin de 1re période pour permettre aux Gaulois de mener 2 à 1. Après avoir vu Samuel Beauchemin et Jules Lampron marquer à leur tour, Laberge est revenu à la charge en fin de 3e période pour sceller l’issue de la rencontre avec son deuxième but du match. Le défenseur Mattias Gilbert a terminé la rencontre avec trois mentions d’aide à sa fiche. Le nouveau gardien des Gaulois, Rémi Cloutier, n’a reçu que 16 lancers et il a signé sans trop de difficulté sa deuxième victoire en autant de départs cette saison.

Poursuivant leur longue séquence sur la route en ce début de campagne, les Gaulois seront à Lévis vendredi soir pour affronter les Chevaliers, puis ils rivaliseront avec les Grenadiers, invaincus jusqu’ici, à Châteauguay dimanche après-midi.

image