23 mars 2017
Football
Un premier Lauréat dans les rangs universitaires
Par: Maxime Prévost Durand

Olivier Choquette se joindra à la famille du Vert et Or de l’Université Sherbrooke la saison prochaine. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Olivier Choquette se joindra à la famille du Vert et Or de l’Université Sherbrooke la saison prochaine. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Un premier joueur issu de l’équipe de football des Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe fera le saut dans les rangs universitaires. Le maraudeur étoile Olivier Choquette a été recruté par le Vert et Or de l’Université de Sherbrooke pour la prochaine saison.

Publicité
Activer le son

L’étudiant en sciences humaines aura ainsi la chance de poursuivre son parcours sportif au terme de ses études collégiales, montrant du même coup qu’il est possible d’attirer l’attention des universités même si le club maskoutain joue en division 3.

Approché par d’autres universités, Olivier Choquette n’a pas hésité longuement à faire de l’Université de Sherbrooke son choix. Une visite des installations, la rencontre des joueurs et des entraîneurs du Vert et Or, et hop, il signait une entente pour se joindre à l’équipe la journée même.

Il suivra ainsi en quelque sorte les traces de l’entraîneur-chef des Lauréats, Yan Genest, qui a lui-même défendu les couleurs du Vert et Or à une certaine époque. Il rejoindra également un bon ami et ancien coéquipier de Genest, alors que Mathieu Lecompte a été nommé à titre de nouvel entraîneur-chef du club estrien au cours de l’hiver. Lecompte devenait du même coup le premier entraîneur du Vert et Or à avoir déjà été un joueur de l’équipe.

Faire sa place

Choquette est toutefois conscient que sa place n’est pas acquise, malgré l’entente conclue. « Ça ne me garantit pas une place de partant. Ça se peut que je ne joue pas de la saison ou que je joue seulement deux matchs. Ce sera à moi de prouver que j’ai ma place », soutient celui qui portait le numéro 2 avec les Lauréats.

Une chose semble certaine, il n’occupera pas le poste de maraudeur, position à laquelle il a joué lors de ses deux saisons avec les Lauréats. « Ils préconisent un système avec des maraudeurs plus gros, alors je vais devenir demi de coin », précise-t-il.

Ce changement de position ne sera pas le premier pour Choquette. Avant d’arriver à Saint-Hyacinthe, il avait disputé une saison avec le Cégep de Drummondville, qui était alors en division 2, en tant que receveur de passe. Lors de son intégration au sein des Lauréats l’année suivante, il avait fait la transition vers un poste défensif.

Nommé à deux reprises sur l’équipe d’étoiles de la division 3 de la ligue collégiale de football du RSEQ, Choquette s’est démarqué surtout au chapitre des interceptions, alors qu’il en a compté huit en autant de matchs à sa première saison à Saint-Hyacinthe. L’an dernier, il a réalisé quatre interceptions en plus d’inscrire deux touchés. 

image