10 Décembre 2020
Album jeunesse
Un premier livre de Noël pour Mario Chabot
Par: Maxime Prévost Durand

Mario Chabot vient de faire paraître un nouvel album jeunesse intitulé La petite fille qui aimait trop la musique de Noël. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Plus jeune, Mario Chabot a eu une période où il aimait particulièrement la musique de Noël. Tellement, qu’il en écoutait même l’été. L’auteur maskoutain s’est inspiré de cette époque de son enfance pour écrire son plus récent livre jeunesse, La petite fille qui aimait trop la musique de Noël.

Publicité
Activer le son

Au fil des 28 pages de cet album illustré par Kim O’Connor, on suit le personnage de Valérie, une jeune fille qui adore tout de Noël, au point où sa famille n’en peut plus d’entendre les ritournelles des Fêtes toute l’année durant. Mais au fil du temps, elle réalisera que la magie de Noël ne réside pas seulement dans sa musique.

« La plupart des livres que j’écris sont assez proches de ce que j’ai vécu et celui-là, je l’ai écrit en repensant à mon rapport à Noël », raconte Mario Chabot, se souvenant par la même occasion de l’obsession qu’il a eue pour le disque Noël hawaïen de Leonard Duquette lorsqu’il était jeune.

Pour lui, la musique de Noël, c’était de la musique comme une autre, tout simplement. Pourquoi l’écouter intensivement lors du mois et demi qui précède cette fête et la mettre au rancart jusqu’à l’année suivante par la suite, se demande-t-il, même si son rapport à la musique de Noël a changé au fil des années.

En plus de présenter une belle histoire de Noël, l’auteur a voulu passer un message plus grand avec cette histoire, soit celui d’assumer ses goûts et son plaisir. « Avec les réseaux sociaux, on dirait que les jeunes sont obligés de suivre une mode et d’embarquer dans un moule. C’est bien de s’intéresser à des courants, mais ça n’empêche pas de voir autre chose également. »

Avec une histoire courte et des pages aérées grâce aux illustrations, ce nouvel album jeunesse destiné aux enfants de 5 à 9 ans se veut une alternative tout indiquée pour ceux qui sont moins accrochés par la lecture, indique Mario Chabot.

La parution de La petite fille qui aimait trop la musique de Noël survient deux ans après la publication d’un autre album jeunesse de la même lignée pour l’auteur maskoutain, Le petit garçon qui aimait trop les jeux de guerre. L’an dernier, il avait également fait paraître la suite de Brume, le petit stégosaure, intitulée Brume et Pluie dans la vallée perdue. Ceux-ci ont tous été publiés au sein de la maison d’édition Les célèbres anonymes, qu’il a lui-même lancée il y a quelques années.

Les livres sont disponibles à la librairie L’Intrigue et sur le site lescelebresanonymes.com. Il travaille maintenant sur l’écriture d’un premier livre de fantaisie pour adolescents et jeunes adultes.

image