11 novembre 2021
Un projet immobilier de 12 M$ à Sainte-Hélène
Par: Sarah-Eve Charland

Vincent Dubé et Jonathan Rajotte lancent un projet de 12 M$ à Sainte-Hélène-de-Bagot. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La Place Paul-Lussier inclura 57 unités locatives. Photo gracieuseté

Deux amis d’enfance passionnés par l’immobilier ont choisi d’investir dans leur patelin à Sainte-Hélène-de-Bagot. Jonathan Rajotte et Vincent Dubé se sont lancés dans le développement de la Place Paul-Lussier, un projet immobilier de 57 unités locatives représentant un investissement de 12 M$.

Publicité
Activer le son

Le premier est propriétaire de l’entreprise Construction Jonathan Rajotte depuis près de 10 ans et le deuxième gère des immeubles depuis 2007. Ensemble, ils ont créé Groupe Vision DR lorsqu’ils ont lorgné la même parcelle de terre en 2018 à Sainte-Hélène. Ils ont finalement choisi de s’associer pour construire 15 logements en 2019.

« Tant qu’à se battre pour le même terrain, on s’est dit qu’on allait unir nos forces. Cela a été le premier projet qu’on a fait en 2019. Ça s’est tellement bien passé. La demande était là. On voyait le manque à Sainte-Hélène. C’est là que vient le projet qu’on vient de démarrer. On est bien contents », affirme M. Rajotte.

Les entrepreneurs ont toutes les autorisations municipales. Il ne faut toutefois pas confondre la Place Paul-Lussier avec le projet sur les terres qui ont fait l’objet d’une décision récente de la Commission de protection du territoire agricole (CPTAQ). Les 57 unités prendront forme dans neuf immeubles avec une hauteur maximale de deux étages et demi. Les promoteurs prévoient un mur de végétation et la plantation de près de 300 arbres. Ce seront des logements 4 ½ et 5 ½ pour répondre aux besoins de jeunes familles ou professionnels, ainsi que des retraités.

« Comme partout, les logements sont en demande. On s’en est aperçu avec nos 15 logements en 2019. On a des personnes sur une liste d’attente. On pense combler une partie de cette demande-là », poursuit M. Rajotte.

La construction des unités est commencée. Les entrepreneurs espèrent livrer une première phase au printemps 2022 et ainsi de suite jusqu’en 2023.

« La réflexion de ce projet a été effectuée en étroite collaboration avec la Municipalité de Sainte-Hélène dans le but d’assurer une valorisation du secteur et de son voisinage. Les citoyens pourront bénéficier de l’aménagement d’un nouveau parc à même le projet et du prolongement de la piste cyclable qui traversera la Place Paul-Lussier pour rejoindre la rue Principale jusqu’à maintenant inaccessible par ce secteur », ajoute-t-il.

image