5 mai 2016
Salon du cheval
Un succès qui ne se dément pas!
Par: Véronique Lemonde

En direct du chapiteau des maréchaux ferrants, la compétition internationale de ­maréchalerie avait de quoi impressionner! ­Organisée par l’Association des maréchaux ferrants du Québec (AMFQ), cette compétition rassemblait des équipes du Canada, des États-Unis et de l’Europe. Il s’agissait également de sensibiliser les propriétaires de chevaux à l’importance d’un bon parage et d’un ferrage appropriés à chaque discipline.

En direct du chapiteau des maréchaux ferrants, la compétition internationale de ­maréchalerie avait de quoi impressionner! ­Organisée par l’Association des maréchaux ferrants du Québec (AMFQ), cette compétition rassemblait des équipes du Canada, des États-Unis et de l’Europe. Il s’agissait également de sensibiliser les propriétaires de chevaux à l’importance d’un bon parage et d’un ferrage appropriés à chaque discipline.

Environ 25 artistes et artisans complètement dédiés à l’art équin étaient présents dans le cadre du Salon du cheval. Photographie, montres, bijoux, vêtements, peinture, sculptures, sellerie sur mesure, etc.

Pour une première fois, le Salon du cheval présentait un concours complet : concours combiné, avec épreuve de saut avec obstacles de cross.

Même sans avoir terminé complètement le décompte officiel des visiteurs du Salon du cheval présenté les 29, 30 avril et 1

Publicité
Activer le son

« Le dimanche a été plus achalandé que l’an dernier, même avec la petite pluie, soutient la directrice marketing de l’événement, Charline Poher. Nous avions beaucoup de nouveautés cette année, donc cela a attiré un bon nombre de visiteurs. Par exemple, nous avions une démonstration de reining avec un expert du Texas, ce qui fut particulièrement apprécié. »

Commentaires excellents, « machine bien huilée », le Salon du cheval, avec ses 140 exposants et ses quelque 250 chevaux sur place, a fait le bonheur des amoureux de sports équestres, d’art équestre, d’élevage et de compétitions équines.

image