22 septembre 2022
Gaulois de Saint-Hyacinthe
Une avance échappée et une victoire méritée
Par: Maxime Prévost Durand
Malgré une avance de 3 à 1 et des attaques répétées contre les Chevaliers de Lévis, les Gaulois se sont inclinés vendredi soir. Photo Hugues Bonnet

Malgré une avance de 3 à 1 et des attaques répétées contre les Chevaliers de Lévis, les Gaulois se sont inclinés vendredi soir. Photo Hugues Bonnet

La saison est jeune dans la ligue de hockey M18 AAA, mais déjà les Gaulois de Saint-Hyacinthe démontrent qu’ils seront un groupe travaillant. Après avoir échappé une avance de deux buts contre les Chevaliers de Lévis dans une défaite de 5 à 3 vendredi soir, la troupe de Jean-Philippe Sansfaçon a rebondi brillamment dimanche après-midi dans une victoire de 2 à 1 aux dépens des Grenadiers de Châteauguay.

Dominic Pilote et William Dumont ont chacun inscrit leur deuxième filet de la saison dans cette victoire. La formation maskoutaine a été dominante dans toutes les phases de jeu, dirigeant même deux fois plus de lancers que les Grenadiers dans la rencontre (41 tirs contre 18).

Les Gaulois étaient pourtant en bonne voie de l’emporter également vendredi contre les Chevaliers. Après une période, ils menaient 3 à 1 grâce aux buts de Samuel Beaulieu, d’Émile Guité et de Caleb Desnoyers. Même s’ils n’ont pas relâché leurs attaques, les Maskoutains se sont butés au gardien Luc-Antoine Labbé, intraitable en 2e et en 3e.

« Quand on menait 3 à 1, on s’est mis à être moins fidèles à notre identité. On forçait le jeu pour aller chercher un 4e but au lieu de continuer à jouer notre jeu et ça a fait en sorte qu’on a donné beaucoup de surnombres », a analysé l’entraîneur-chef des Gaulois, Jean-Philippe Sansfaçon.

Les Chevaliers ont profité de ces failles dans le jeu des Gaulois pour inscrire quatre buts lors des deux dernières périodes. Trois de ces buts ont été marqués en avantage numérique, dont le dernier dans un filet désert.

Même si ses joueurs ont laissé filer ce match, Sansfaçon s’est dit encouragé par leur réponse deux jours plus tard à Châteauguay.

« J’aime la réponse qu’on a après nos moins bons matchs, qui ont été nos deux défaites jusqu’à maintenant. […] Contre Châteauguay, on a joué un bon match autant offensivement que défensivement. C’est le fun de voir que les gars sont ouverts à apprendre et à travailler », a-t-il souligné.

Le pointage contre les Grenadiers ne reflète pourtant pas la dominance de l’équipe sur la patinoire, mais les joueurs sont restés fidèles au plan de match pour l’emporter. « On a gardé notre calme. On a eu beaucoup de chances de marquer et, même si ça ne rentrait pas, on a fait confiance à notre façon de jouer. »

Émile Dubois capitaine

Avant le dernier week-end d’activités, les Gaulois ont officiellement nommé le défenseur Émile Dubois à titre de capitaine pour la saison. Ses assistants seront le défenseur Mathieu Taillefer ainsi que les attaquants Samuel Beauchemin et William Dumont. À l’exception du dernier, ils sont tous de retour avec l’équipe pour une deuxième saison consécutive.

L’organisation avait statué qu’elle se laisserait au moins deux semaines en début de saison avant de décider sur quel chandail le « C » allait être apposé. Les joueurs de l’équipe ont également été consultés le moment venu, bien que la décision finale ait été prise par le personnel d’entraîneurs.

Par ailleurs, Émile Dubois a été rappelé par les Olympiques de Gatineau vendredi dernier pour disputer un match présaison avec eux. Le gardien de but des Gaulois Cédric Cyr-Dauphinais a lui aussi fait un saut dans la LHJMQ ce week-end en tant que réserviste pour les Voltigeurs de Drummondville, mais il était déjà de retour en poste devant le filet maskoutain dimanche à Châteauguay.

Les Gaulois seront en action à Magog vendredi soir pour y affronter les Cantonniers. Ils se dirigeront ensuite du côté de Gatineau dimanche après-midi pour un duel face à l’Intrépide.

image