31 Décembre 2020
Rassemblement pour vos papilles!
Une bonne dose de réconfort pour Noël
Par: Rémi Léonard

Annabelle T. Palardy et Marc-Antoine Laflamme se sont joints à l’équipe de livreurs actifs le 24 décembre. Photo gracieuseté

Le repas complet qui était servi dans le cadre du Rassemblement pour vos papilles! Photo gracieuseté

Le Noël 2020 ne restera pas gravé dans les mémoires comme celui ayant apporté le plus de chaleur humaine… et pourtant. Afin de renverser la tendance, des citoyens maskoutains ont décidé de prendre les choses en main en concoctant des plats traditionnels des Fêtes pour donner à une centaine de leurs concitoyens.

Publicité
Activer le son

C’est en effet le cadeau tout spécial qu’ont préparé Carl Vaillancourt, Marie-Claude Diotte et son père Gaétan Diotte dans les derniers jours dans le cadre de cette toute nouvelle initiative citoyenne. Après tout, quoi de plus réconfortant qu’un bon pâté à la viande et des boulettes en ce temps des Fêtes pour le moins particulier?

Au total, 102 chanceux répartis dans 31 foyers ont pu profiter de cette belle attention à la veille de Noël. Les bénéficiaires ont été sélectionnés en collaboration avec la Maison de la famille des Maskoutains parmi des nouveaux arrivants, des familles monoparentales ou d’autres en situation précaire. Pour ceux qui passent leur premier Noël chez nous, il s’agit peut-être de l’expérience culinaire la plus typiquement québécoise à laquelle ils auront droit, a souligné M. Vaillancourt, qui espère que le choc culturel n’a pas été trop grand!

En plus de donner un coup de pouce alimentaire, le Rassemblement pour vos papilles s’inscrit en effet dans une volonté de « partager un peu de notre folklore » à l’occasion de Noël et de « tendre la main » aux autres pour conclure 2020 sur une note plus positive, a partagé Carl Vaillancourt, qui souligne que l’année n’aura pas été facile pour bien des gens.

Malgré toute l’organisation que requiert un tel projet, les démarches n’ont étonnamment été lancées qu’au début du mois, a-t-il expliqué au COURRIER lors du lancement de l’initiative. Il tombait alors en vacances, mais ses projets de voyage ont été compromis en raison de la pandémie. N’étant visiblement pas du genre à se tourner les pouces, M. Vaillancourt s’est donc lancé tête baissée dans ce projet.

S’il a finalement été mené à bien à temps pour le 24 décembre, c’est surtout parce que ses collaborateurs ont embarqué sans hésitation dans l’aventure, a-t-il rapporté. Les aliments ont été fournis par IGA Famille Jodoin, alors que la Station Agro-Biotech a offert les breuvages non alcoolisés Atypique qui accompagnaient le repas. Pour leur permettre de concocter tous ces mets traditionnels, les Chevaliers de Colomb de Saint-Hyacinthe ont aussi accepté de prêter la cuisine de leur local aux trois bons samaritains, en plus d’ajouter quelques sucreries pour le dessert.

La préparation des repas et leur distribution se sont déroulées dans un respect strict des mesures sanitaires, l’organisation ne voulant surtout pas risquer de propager autre chose que du réconfort et de la bonté à travers ce geste.

Une douzaine de bénévoles ont par ailleurs prêté main-forte le 24 décembre pour procéder à la livraison aux familles, le tout sans contact. Il est donc difficile d’avoir des échos de la réception, mais Carl Vaillancourt rapporte tout de même d’heureuses réactions partagées à la Maison de la famille, certains ayant même éclaté en sanglots en apprenant qu’ils recevraient ce cadeau inattendu.

Les fourneaux n’avaient pas eu le temps de refroidir que Carl Vaillancourt planchait déjà sur la deuxième édition du Rassemblement pour vos papilles, qu’il espère bien voir devenir une nouvelle tradition maskoutaine. Et il a déjà l’intention de doubler le nombre de repas l’an prochain!

image