24 Décembre 2020
Avec une soixantaine de cas actifs
Une éclosion aux Jardins de la Gare prend de l’ampleur
Par: Maxime Prévost Durand

Près de 70 cas actifs sont rapportés à la résidence Les Jardins de la Gare, dont 53 chez les résidents. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La résidence privée pour aînés Les Jardins de la Gare est affectée par une importante éclosion de COVID-19 depuis un peu plus de deux semaines. Cette résidence du groupe Chartwell cumulait près de 70 cas actifs, dont 53 chez ses résidents, en date de mercredi.

Publicité
Activer le son

Déjà, trois résidents sont décédés « des suites de complications liées à la maladie », a indiqué Chartwell mardi. Au moment de mettre sous presse, trois résidents étaient hospitalisés et onze avaient été transférés vers un autre établissement comprenant une zone chaude dédiée aux cas de COVID-19. Les autres étaient isolés dans leur chambre.

Un dépistage massif de tous les résidents et employés a été réalisé dans les derniers jours. Des protocoles renforcés et l’auto-isolement des résidents dans leur appartement font partie des mesures déployées par la résidence pour freiner cette éclosion. Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Est apporte également son soutien à la résidence en matière de soins infirmiers et de prévention et contrôle des infections.

Le bilan s’alourdit à l’Hôtel-Dieu

Au Centre d’hébergement de l’Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe, le bilan s’est encore alourdi cette semaine avec 15 nouveaux décès chez les résidents atteints de la COVID-19, portant à 41 le nombre de personnes emportées par la maladie dans cet établissement cet automne.

Le nombre de cas actifs demeurait toujours élevé alors que 67 résidents sont considérés comme positifs à la COVID-19, selon les plus récentes données du gouvernement.

Du côté du Centre d’hébergement Andrée-Perrault, l’éclosion qui l’a affecté ces dernières semaines tire à sa fin puisqu’il ne reste qu’un résident toujours positif à la COVID-19. Aucun nouveau décès n’a été déploré cette semaine.

À l’Hôpital Honoré-Mercier, où une unité chaude a été aménagée à la mi-décembre, pas moins de 17 personnes y étaient hospitalisées mercredi, a rapporté le CISSS de la Montérégie-Est.

Le cap des 100 décès franchi

Un triste cap a été franchi cette semaine dans la MRC des Maskoutains, soit celui de la centaine de décès liés à la COVID-19 depuis le début de la pandémie. Pas moins de 102 personnes ont perdu leur bataille contre la maladie.

Par ailleurs, le nombre de nouveaux cas continue d’être élevé dans la région maskoutaine. Après avoir surpassé pour la première fois la barre des 200 nouveaux cas hebdomadaires la semaine dernière, la MRC des Maskoutains a enregistré 220 nouveaux cas de COVID-19 entre le 14 et le 20 décembre.

Au chapitre des cas actifs, on en recense 410 dans la MRC. La grande majorité d’entre eux sont concentrés à Saint-Hyacinthe, où l’on recensait 316 personnes positives à la COVID-19 mardi. Dans les municipalités environnantes, celles de Saint-Damase (20 cas), Saint-Pie (12 cas), Saint-Liboire (9 cas), Sainte-Madeleine (7 cas) et Sainte-Hélène-de-Bagot (7 cas) étaient les seules à compter plus de cinq cas actifs, selon un nouveau tableau cartographique dévoilé par la Direction de santé publique de la Montérégie.

Enfin, du côté des écoles, la pause des Fêtes est la bienvenue puisqu’un nombre record de 134 cas actifs était rapporté en début de semaine du côté du Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe. Pas moins de 981 personnes étaient également placées en isolement préventif. Depuis la rentrée, 502 cas de COVID-19 ont été rapportés dans les établissements du CSSSH, un chiffre qui inclut les membres du personnel et les élèves.

image