14 juillet 2022
Dans le cadre des Rendez-vous urbains
« Une expérience extraordinaire » pour Catherine Carrière avec France D’Amour
Par: Maxime Prévost Durand
La Maskoutaine Catherine Carrière a remporté un concours de chant qui lui a permis d’interpréter une chanson avec France D’Amour dans le cadre des Rendez-vous urbains. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La Maskoutaine Catherine Carrière a remporté un concours de chant qui lui a permis d’interpréter une chanson avec France D’Amour dans le cadre des Rendez-vous urbains. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Partager la scène avec France D’Amour le temps d’une chanson, c’est ce qu’a pu vivre la Maskoutaine Catherine Carrière dans le cadre des Rendez-vous urbains. À la suite d’un concours de chant organisé par la Société de développement commercial (SDC) centre-ville Saint-Hyacinthe, la mère de famille a été choisie parmi plus de 25 participants afin de vivre ce moment magique.

« L’expérience était extraordinaire », a lancé la chanteuse amateur en entrevue avec LE COURRIER.

Pendant le spectacle qu’a offert France D’Amour dans les rues du centre-ville maskoutain le 1er juillet, Catherine Carrière a été invitée à monter sur scène pour interpréter la pièce « Ailleurs » en duo avec l’auteure-compositrice-interprète.

« C’est un peu le rêve de tout amateur de chanter avec un artiste connu et qui a réussi dans le domaine », a confié la Maskoutaine à propos de cette opportunité de chanter avec France D’Amour.

« Elle était très gentille et douce. On a divisé la chanson à peine une heure avant le spectacle. Je pratiquais dans ma tête et j’en perdais mes paroles. Je ne voulais pas la décevoir. »

Malgré la nervosité qu’elle ressentait, Catherine Carrière a savouré pleinement le moment. Sa fille Lexi, âgée de 8 ans, qui adore aussi chanter et danser, était présente pour la voir sur scène. « Je voulais qu’on partage un moment privilégié, elle et moi, et j’avais envie de lui montrer qu’elle aussi peut rêver et faire ce qu’elle aime », s’est exclamée la mère de quatre enfants.

Par le passé, la jeune femme raconte avoir participé à plusieurs concours de chant, mais cette passion avait été mise quelque peu en veilleuse avec la vie familiale et le train-train quotidien. « C’était pour moi une façon de revenir à ce que j’aime. Mais je dois avouer que de jouer sur une telle scène, c’était la première fois! »

C’était la première année que la SDC centre-ville Saint-Hyacinthe organisait un concours de chant du genre afin de permettre au public de partager la scène avec un artiste de la programmation des Rendez-vous urbains. Les participants devaient soumettre une vidéo en s’inscrivant, puis une prestation devant un jury permettait ensuite de sélectionner des finalistes, parmi lesquels un gagnant allait être couronné.

Un retour réussi

Les Rendez-vous urbains ont par ailleurs salué leur retour après deux ans d’absence. La série de spectacles extérieurs a accueilli plus de 20 000 spectateurs lors de cette édition, estime la SDC centre-ville Saint-Hyacinthe.

En plus de France D’Amour, des artistes tels que Martin Fontaine et King Melrose, ainsi que des hommages à Styx et à Bob Marley, faisaient partie de la programmation. Pas moins de huit soirées de spectacles étaient proposées gratuitement sur les scènes érigées dans les rues du centre-ville de Saint-Hyacinthe. Celles mettant en vedette France D’Amour, le 1er juillet, et King Melrose, en marge des festivités de la Saint-Jean-Baptiste le 23 juin, ont été les plus populaires, attirant chacune plus de 5000 spectateurs. Malgré les aléas de dame Nature, avec de la pluie lors de quatre de ses huit soirées, les Rendez-vous urbains ont pu tenir tous les spectacles principaux qui avaient été annoncés et « les gens se sont tout de même déplacés » pour assister à ces performances, indique la SDC centre-ville Saint-Hyacinthe.

image