28 juillet 2022
Une fromagerie au summum de son art
Par: Sarah Villemaire
Stéphane Drouin et Vincent Bernard-Soly sont les deux maîtres fromagers travaillant de pair avec le propriétaire de la Fromagerie Qualité Summum, Éric Drouin. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Stéphane Drouin et Vincent Bernard-Soly sont les deux maîtres fromagers travaillant de pair avec le propriétaire de la Fromagerie Qualité Summum, Éric Drouin. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le fromage en grains frais du jour n’a plus de secrets pour la Fromagerie Qualité Summum qui a vu son produit vedette se qualifier parmi les meilleurs fromages de la 22e Sélection Caseus. Sept fromages de trois fromageries de la Montérégie se sont d’ailleurs démarqués et représenteront la région lors de la remise des prix le 2 novembre à Québec.

Une belle surprise attendait Éric Drouin, propriétaire de la Fromagerie Qualité Summum, qui a été informé de sa sélection lors de l’envoi de l’affiche officielle des nommés à son établissement. Tout comme ses autres collègues, il avait déposé sa candidature au mois de mai en faisant parvenir un échantillon de ses produits fromagés au campus de Saint-Hyacinthe de l’Institut de technologie agroalimentaire du Québec (ITAQ).

Une évaluation sensorielle a été faite par un jury de 22 spécialistes représentant les diverses filières du secteur. Pas moins de 210 fromages ont été évalués. Les membres du jury se sont basés sur l’apparence générale, la texture, l’odeur, la saveur et la flaveur des fromages pour faire leur choix. En tout, 60 fromages se sont démarqués dans le but de remporter l’un des 21 prix attribués lors de la cérémonie, dont les prestigieux prix Caseus Or, Argent et Bronze. Sur pause depuis deux ans en raison de la pandémie, ce concours avait couronné la Fromagerie du Presbytère de Sainte-Élizabeth-de-Warwick grand vainqueur de l’édition 2019.

Cette première nomination a été très bien accueillie par le dirigeant de la fromagerie maskoutaine qui espère repartir avec les grands honneurs lors de son passage au Musée de la civilisation à Québec au début du mois de novembre. « On s’est inscrits pour gagner et je crois en nos chances. Déjà être finaliste est une grande réussite en soi. On fait tout ce processus pour que Saint-Hyacinthe puisse se targuer de produire le meilleur fromage en grains », affirme Éric Drouin.

Maître fromager depuis plus de 10 ans, le propriétaire croit en son produit, le qualifiant d’« artisanal » comparativement à d’autres fromageries. « On est reconnu pour confectionner du fromage à gros grains et ce procédé ne s’aligne pas bien lorsque tu emploies des machines pour faire le travail. Notre portée est plus régionale, car on ne veut pas produire à grand volume. On ne veut pas rivaliser avec d’autres fromageries qui ne sont pas dans notre créneau », explique-t-il.

Du pain sur la planche

En attendant le verdict des organisateurs de la 22e Sélection Caseus, le propriétaire de la Fromagerie Qualité Summum travaille sur de nombreux projets. Outre la confection du fromage en grains par ses deux maîtres fromagers, il peut compter sur l’expertise et le savoir-faire de près de 35 employés afin de faire rouler son restaurant et son service de mets préparés.

Sans trop en dévoiler, il laisse entendre que des produits alimentaires signés Qualité Summum pourraient prochainement être offerts en dehors des quatre murs de la bâtisse. Ce projet d’expansion devrait voir le jour d’ici les prochains mois.

En cette période estivale, le restaurant est ouvert aux habitués ainsi qu’aux touristes empruntant l’autoroute 20 à la recherche de la meilleure poutine du coin.

image