24 Décembre 2020
Une intersection dangereuse pour les piétons
Par: Le Courrier

Pas surprenants les accidents impliquant des piétons à l’intersection des rues Bourdages et Saint-Pierre. Le problème, c’est que lorsqu’un piéton appuie sur le bouton pour demander une priorité de passage, en même temps s’allument les feux verts pour les autos tournant à droite direction sud ou à gauche direction nord. En plus, les autos en direction est peuvent tourner à droite sur le feu rouge.

Publicité
Activer le son

Le piéton se sentant faussement en sécurité amorce sa traversée de l’intersection. C’est alors que les autos arrivent de tous côtés et viennent vous couper, alors que vous êtes en plein milieu de votre traversée. Sauf erreur, le même phénomène se produit au coin de Saint-Pierre et du Grand rang Saint-François côté sud du pont Douville.

Je suis déjà allé à l’hôtel de ville pour signaler ce danger, mais on m’a répondu que le comité de circulation était au courant de ce fait et qu’il ne ferait rien pour le changer.

Pourtant, aux intersections Dessaulles/Laframboise et boulevard Laurier/Castelneau – et à peu près partout ailleurs en ville -, quand le piéton appuie sur le bouton priorité, les feux pour les autos demeurent au rouge pendant plusieurs secondes avant de tourner au vert, permettant ainsi un passage sécuritaire aux piétons.

Pourquoi ce manque d’uniformité dans les règles de sécurité? C’est un problème qui serait bien facile à régler avec un minimum de volonté politique.

André Fournier, Saint-Hyacinthe

image