18 mai 2023
Mad Joker au Championnat du monde de cheerleading
Une performance historique pour ProCheer
Par: Maxime Prévost Durand
Avec sa 5e place au Championnat du monde de cheerleading, Mad Joker a réussi une performance historique pour le club maskoutain ProCheer. Photo gracieuseté

Avec sa 5e place au Championnat du monde de cheerleading, Mad Joker a réussi une performance historique pour le club maskoutain ProCheer. Photo gracieuseté

L’équipe Mad Joker ne cesse de réécrire l’histoire pour ProCheer. Au Championnat du monde de cheerleading, qui s’est tenu à la fin avril à Orlando, en Floride, la troupe a terminé au 5e rang dans sa catégorie, une performance inédite pour le club maskoutain.

« C’est le meilleur résultat que ProCheer a obtenu en 16 ans d’existence, autant en matière de pointage que de résultat », a lancé avec fierté la directrice générale du club et entraîneuse, Jessika Gardner, en entrevue avec LE COURRIER.

En action au sein du niveau 6 non tumbling, Mad Joker a réussi une performance sans chute ni faux pas – un « hit zero » dans le jargon du cheerleading – et a terminé la compétition avec une note de 107,5 points (sur une possibilité de 130). Pas moins de 37 équipes provenant de sept pays rivalisaient dans cette catégorie. En plus de percer le top 5 mondial, les représentants de ProCheer ont enregistré le meilleur résultat par une équipe canadienne dans cette classe.

« Ils étaient super précis. Chaque mouvement était réalisé de manière hyper synchro. Le niveau était vraiment super, a souligné Jessika Gardner, en parlant de ses athlètes. Quand tu fais un hit zero aux Worlds [Championnat du monde], c’est une performance assez exceptionnelle! »

L’équipe maskoutaine surpassait du même coup sa 8e place enregistrée au Championnat du monde l’an dernier.

Mad Joker regroupe une vingtaine d’athlètes d’expérience. Plus du tiers d’entre eux font d’ailleurs partie de ProCheer depuis le tout début du club, a fait remarquer l’entraîneuse.

« Ce sont des athlètes qui sont avec moi depuis des années. Il y a beaucoup de vétérans dans l’équipe. Ils savaient comment gérer la pression aux Worlds parce qu’ils y avaient déjà participé. »

Avec sa 5e place au sein du niveau 6, Mad Joker a permis au Canada de mettre la main sur une médaille de bronze au classement des pays en cumulant les performances des autres équipes canadiennes.

Ce résultat rêvé est venu clore une saison couronnée de succès pour la troupe de ProCheer. « On a fini en 1re place ou en 2e place toute la saison. Ça a été une saison exceptionnelle », s’est réjouie Jessika Gardner.

Une participation record

Deux autres équipes de ProCheer se sont rendues en Floride à la fin avril. Quad Aces a participé à Summit, un championnat national tous niveaux aux États-Unis, puis Perfect Odds a performé dans le cadre de l’Open Championship, un championnat international ouvert.

Il s’agit d’une participation record pour le club maskoutain à des épreuves de la scène internationale, a noté Jessika Gardner.

Quad Aces, une équipe de niveau 1 formée d’athlètes entre 10 et 16 ans, a terminé au 13e rang mondial dans sa catégorie parmi 25 équipes à Summit. La troupe maskoutaine a livré la deuxième meilleure performance canadienne dans cette classe. Malgré un « hit zero », son parcours s’est arrêté en demi-finale puisqu’une seule équipe par pays accédait à la finale.

De son côté, Perfect Odds s’est classée au 4e rang parmi toutes les équipes de niveau 3 à l’Open Championship, obtenant également le deuxième meilleur résultat canadien dans sa catégorie. Aucun laissez-passer n’était nécessaire pour participer à cette dernière compétition, contrairement au Championnat du monde et à Summit pour lesquels les équipes devaient se qualifier.

image