4 novembre 2021
Football collégial
Une victoire pour terminer au sommet
Par: Maxime Prévost Durand

Le porteur de ballon Xavier Roy a été efficace dans la victoire des Lauréats. Il a cumulé plus de 170 verges au sol et a inscrit un touché. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le porteur de ballon Xavier Roy a été efficace dans la victoire des Lauréats. Il a cumulé plus de 170 verges au sol et a inscrit un touché. Photo François Larivière | Le Courrier ©

À leur première saison en division 2, les Lauréats terminent au sommet de la section Nord-Est. Une victoire convaincante de 33 à 14 face aux Volontaires de Sherbrooke, samedi soir, a permis à la formation du Cégep de Saint-Hyacinthe de ravir le premier rang qui était justement détenu par ses adversaires.

Publicité
Activer le son

La troupe dirigée par Sébastien Deschamps conclut ainsi le calendrier régulier avec une fiche de cinq victoires et deux défaites. Un signal fort qu’elle envoie aux autres équipes de la ligue et à ses détracteurs.

« Il y a tellement de monde qui n’y croyait pas. Tellement de choses ont été dites à notre sujet, qu’on n’était pas prêts et qu’on n’avait pas notre place [en division 2], mais les gars ont répondu à ça avec fierté et ils ont montré qu’on a notre place ici », a souligné l’entraîneur-chef des Lauréats, dont c’est la quatrième saison à la barre de l’équipe.

Malgré ces succès, Sébastien Deschamps a rappelé que « le but de chaque saison est de gagner la dernière partie de l’année » et que chaque action était faite en fonction d’atteindre le but ultime qu’est le Bol d’or. Pour amorcer les séries éliminatoires, les Lauréats affronteront les Lynx du Cégep Édouard-Montpetit (Longueuil), qui ont terminé au 4e rang de la section Sud-Ouest. Ce match quart de finale sera disputé à domicile, samedi, à 20 h.

« C’est sûr que de finir au 1er rang dans notre section à notre première saison en D2, je suis vraiment content, surtout pour les gars […], mais on n’est pas satisfaits encore. On va mettre les bouchées doubles, triples et quadruples pour finir en beauté. »

À son avis, l’une des clés en série sera de « courir avec puissance » et ses joueurs en ont fait une belle démonstration contre Sherbrooke, samedi, sous une pluie soutenue. Xavier Roy a été explosif avec 170 verges cumulées en une trentaine de courses. Le numéro 34 a même inscrit un touché sur un jeu de 42 verges au début du 3e quart, ce qui portait la marque 28 à 7 en faveur des Lauréats.

Cela n’a pas empêché le quart-arrière Vincent Boyer de connaître de bons moments par la passe. Un missile de 26 verges directement dans les mains du receveur Hamza Abouelaaz, dans la zone des buts, a permis à Saint-Hyacinthe d’ouvrir la marque au début du 2e quart. Le vétéran s’est toutefois compromis sur la séquence offensive suivante en lançant une interception que les Volontaires ont ramenée pour le touché et qui a créé l’égalité.

La défensive maskoutaine s’est ensuite levée en inscrivant deux touchés rapides dans les deux dernières minutes avant la mi-temps pour retourner au vestiaire avec une avance de 21 à 7. Joseph Gingras a profité d’un ballon échappé par les Volontaires dans leur zone des buts, sur un dégagement, pour redonner l’avance aux Lauréats, puis Marck-Antony Simon en a rajouté quelques secondes plus tard en retournant une interception sur près de 25 verges pour le majeur.

Après avoir accordé un troisième touché consécutif au 3e quart, Sherbrooke a réduit l’écart 28 à 14 en début de 4e quart, mais n’a jamais été en mesure de remonter la pente. Saint-Hyacinthe a ajouté un touché de sûreté et un placement en fin de rencontre.

image