1 février 2024 - 03:00
Programme double à Amos pour les Gaulois
Une victoire qui fait du bien, une avance qui s’évapore
Par: Maxime Prévost Durand
Les Gaulois ont mis un terme à leur séquence de défaites en battant les Forestiers d’Amos, l’une des équipes de l’heure dans la ligue M18 AAA, lors d’un programme double entre les deux équipes. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les Gaulois ont mis un terme à leur séquence de défaites en battant les Forestiers d’Amos, l’une des équipes de l’heure dans la ligue M18 AAA, lors d’un programme double entre les deux équipes. Photo François Larivière | Le Courrier ©

De passage à Amos au cours de la fin de semaine pour un programme double face aux Forestiers, les Gaulois de Saint-Hyacinthe ont partagé les honneurs avec une victoire et une défaite. Mais surtout, ils ont mis fin à leur vilaine série de sept défaites en saison régulière, en plus de freiner l’incroyable séquence de sept victoires consécutives que les Forestiers traversaient.

Les Gaulois ont remporté le premier duel au compte de 4 à 3 en prolongation, le 26 janvier, avant de s’incliner 7 à 5 le lendemain.

Le fait de voir la léthargie de l’équipe prendre fin a enlevé un poids immense sur les épaules des joueurs, a reconnu l’entraîneur-chef du club M18 AAA, Alex-André Perron.

« Ça nous a fait du bien. On a joué un bon match, même si l’adversaire est revenu de l’arrière. Même après leur troisième but en fin de 3e période qui créait l’égalité, on était toujours en contrôle de nos émotions et en contrôle du match et ça nous a permis de marquer rapidement en prolongation », a-t-il commenté au sujet de la victoire enregistrée vendredi.

Saint-Hyacinthe s’est forgé une avance de 3 à 0 dans ce duel, mais les Forestiers ont refusé d’abdiquer et ils ont entamé une remontée avec moins de huit minutes à faire au match. Après un but en avantage numérique, Amos a ajouté deux autres buts dans les deux dernières minutes de jeu pour créer l’égalité. Lou-Félix Morin, le meilleur pointeur des Gaulois, a sonné la charge dès la 40e seconde de la prolongation pour clore le débat.

Un scénario presque identique s’est produit le lendemain, sauf que le résultat a été bien différent. En avance 2 à 0 après une période, puis 4 à 1 en milieu de 2e période, Saint-Hyacinthe s’est écroulée par la suite. Les Forestiers ont répliqué avec cinq buts de suite, dont deux en avantage numérique, pour renverser la vapeur et prendre les commandes du match 6 à 4 en fin de 3e période. Étienne Boucher a ramené les Gaulois à un seul but d’écart avec 42 secondes à écouler, mais Amos a confirmé sa victoire quelques instants plus tard avec un but dans un filet désert.

« On a commencé le match très fort, mais on a levé le pied et Amos a bien travaillé pour orchestrer la remontée, a analysé Alex-André Perron. C’est plate d’avoir levé le pied comme ça parce qu’avec la séquence qu’on connaît présentement, on ne peut pas se le permettre. »

Il y a néanmoins beaucoup de positif à retenir de cette fin de semaine, dont l’opportunisme dont l’équipe a fait preuve en avantage numérique. Les Gaulois ont inscrit quatre buts en pareilles circonstances au cours de la fin de semaine, convertissant 40 % de ses chances.

« Dernièrement, notre avantage numérique nous coûtait cher et là, ça nous a rapporté, s’est réjoui l’entraîneur-chef des Gaulois. Par contre, notre désavantage numérique nous fait mal depuis un bout et on a accordé encore des buts à court d’un joueur durant la fin de semaine. C’est quelque chose qu’on a travaillé dans nos dernières pratiques et qu’on espère améliorer dans nos prochains matchs. »

Une fin de calendrier relevée

La dernière ligne droite de la saison régulière s’annonce ardue pour les Gaulois, avec notamment des matchs contre les Cantonniers de Magog, les Vikings de Saint-Eustache et les Lions du Lac Saint-Louis, trois équipes qui font partie du top 4 de la ligue M18 AAA présentement.

Pendant ce temps, Saint-Hyacinthe s’accroche au 11e rang, mais la lutte au fond du classement est extrêmement serrée. Seulement deux points séparent les Gaulois du 15e et dernier rang.

« Dans la façon qu’on a joué en fin de semaine, on sent qu’on progresse et qu’on se donne un élan vers la fin de la saison et les séries, a tout de même souligné Alex-André Perron. Bien sûr, on veut gagner le plus de matchs possible, mais on veut surtout bâtir pour se donner un élan à l’approche des séries. »

Les Gaulois accueillaient justement les Cantonniers de Magog hier soir, mercredi, au Stade L.-P.-Gaucher. Le résultat n’était pas connu au moment de mettre sous presse. L’équipe rendra visite aux Vikings de Saint-Eustache vendredi soir, puis elle sera de retour sur la glace du Stade L.-P.-Gaucher samedi, à 14 h, pour y affronter les Estacades de Trois-Rivières.

image