17 novembre 2022
VÄXA aménagera dans une nouvelle construction d’ici l’été
Par: Adaée Beaulieu
Une maquette du futur site. Photo gracieuseté

Une maquette du futur site. Photo gracieuseté

La démolition d’une partie de l’ancien bâtiment s’est déroulée dans la semaine du 31 octobre. Photo Olivier Joyal

La démolition d’une partie de l’ancien bâtiment s’est déroulée dans la semaine du 31 octobre. Photo Olivier Joyal

VÄXA centre ressources, une clinique regroupant plusieurs services professionnels pour les familles, déménagera, si tout se déroule comme prévu, en juin au 6485, boulevard Laframboise, dans une bâtisse toute neuve qui prendra la place des anciens locaux de la Boucherie Letendre. Le nouvel édifice permettra de regrouper tous les services en plus d’offrir de l’espace pour une boutique et un café.

Les copropriétaires de l’entreprise, Valérie Fontaine et Amélie Bouthot, cherchaient un édifice à acquérir depuis un an et demi lorsque l’opportunité d’occuper cet emplacement s’est présentée. Leur désir était de réunir les spécialistes sous un même toit et de pouvoir grandir encore pour de nombreuses années. En fait, depuis la fin de 2020, en raison d’un manque d’espace dans leurs anciens locaux au 2967, rue Picard, elles utilisaient des locaux sur le site de l’ancien Club de golf La Providence. « Ça ne rendait pas la synergie des professionnels idéale », affirme Valérie Fontaine.

Mentionnons qu’en attendant la construction, elles ont récemment déménagé temporairement au 2949, rue Picard local 201.

C’est Bruno Bazinet, avec lequel elles ont commencé à avoir des discussions en février dernier, qui a acquis le futur site pour elles. Son entreprise Constrution G. Bazinet s’occupe de la démolition et de la construction. L’achat a été officialisé en mai dernier et la démolition d’une partie de l’ancien bâtiment a eu lieu dans la semaine du 31 octobre. Le 7 novembre, la construction avait déjà débuté et l’objectif est de terminer la structure extérieure en décembre.

C’est l’entreprise L’Établi qui a dessiné le bâtiment. Ora Design jouera aussi un rôle dans l’aspect visuel, le but étant d’encourager les entreprises locales. VÄXA sera locataire pour un certain temps, mais avec une option d’achat pour devenir propriétaire éventuellement.

« Bruno Bazinet avait le désir d’aider une jeune entreprise. C’est lui qui m’a fait la proposition. Je ne pensais pas qu’on pouvait rencontrer quelqu’un avec un cœur comme ça, de si généreux. Il nous a prises sous son aile. On se sent vraiment supportées, épaulées et guidées », affirme Mme Fontaine.

Pour se sentir chez soi

L’objectif du projet est principalement que la clientèle se sente à sa place, confortable comme à la maison, en confiance et que toute la famille puisse avoir ses rendez-vous au même endroit, ce qui est sécurisant notamment pour les enfants, explique Mme Fontaine.

Le café permettra aux clients de prendre un moment pour eux avant ou après un rendez-vous. De plus, la boutique, qui se trouvait dans l’entrée du 2967, rue Picard, pourra être bonifiée dans le nouveau bâtiment en raison de l’espace disponible. Elle avait été créée en 2020 afin que la clientèle puisse rapporter un peu de VÄXA chez elle alors que tout était fermé. Des ateliers et des conférences pourront également être offerts. Auparavant, ce sont les studios de FormExpert qui étaient utilisés pour ce genre d’activités.

« J’ai toujours eu comme projet d’avoir un centre qui serait multifonctionnel. Ça permet d’avoir d’autres services ajoutés comme le comptoir-café. C’était un projet qui était dans mon plan d’affaires depuis le début quand j’ai créé VÄXA. Je savais qu’un jour, je voudrais permettre aux clients de se déposer, d’arrêter le temps le temps d’un café », conclut Mme Fontaine.

image