17 février 2022
Visite des paramédics au bureau de la députée
Par: Le Courrier
Photo François Larivière | Le Courrier ©

Photo François Larivière | Le Courrier ©


En grève pour une durée indéterminée depuis le 5 février, les paramédics de Dessercom à Saint-Hyacinthe sont allés manifester leur mécontentement devant les bureaux de la députée caquiste Chantal Soucy, mercredi matin. « Nous sommes sans convention collective depuis plus de 21 mois. Nos conditions de travail ne sont plus attrayantes et ne gardent plus notre personnel en place. Le résultat, c’est que la qualité des soins est fragilisée et les problèmes de temps de réponse augmentent. C’est la santé et la vie de la population qui est en jeu dans les régions que nous desservons », a déclaré Benoit Cowell, président de la FTPQ. Pour renverser la vapeur, les paramédics réclament un changement dans la structure salariale et une réévaluation de leur classe d’emploi. Ils demandent entre autres une augmentation de salaire de 3 % pour chacune des années du contrat, des améliorations au régime de retraite et l’abolition des horaires de faction. En vertu de la loi sur les services essentiels, les services à la population sont essentiellement maintenus et les perturbations sont davantage de nature administrative.

image