3 février 2022
Zaricot : un retour « mollo », Yelo Molo
Par: Maxime Prévost Durand
Pendant que le premier ministre appelle à « y aller mollo » dans les phases de déconfinement, Le Zaricot accueillera de son côté le groupe Yelo Molo le 19 février. Photo gracieuseté

Pendant que le premier ministre appelle à « y aller mollo » dans les phases de déconfinement, Le Zaricot accueillera de son côté le groupe Yelo Molo le 19 février. Photo gracieuseté

« Mollo », c’est le nouveau mot adopté par le premier ministre François Legault pour parler des phases de déconfinement. Au Zaricot, le retour des spectacles sera Yelo Molo.

Le groupe derrière les succès « Le petit castor » et « Gros Zéro », au début des années 2000, sera l’un des premiers à fouler les planches de la salle maskoutaine le 19 février.

Tout ça est parti d’une blague sur les réseaux sociaux. Le Zaricot a partagé un montage photo réalisé par le Maskoutain Bruno Plante sur lequel on pouvait lire la citation « Faut y aller mollo » être changée pour « Faut Yelo Mollo », comme si le gouvernement réclamait le groupe pour se sortir de la cinquième vague. Le clin d’œil a rapidement capté l’attention du groupe, qui a lui-même commenté la publication. Le lendemain, Yelo Molo contactait Le Zaricot pour lui proposer d’y tenir un spectacle dès la réouverture des salles et une date était trouvée.

« On a vu ça passer et on trouvait ça vraiment drôle, lance le chanteur et compositeur du groupe, Stéphane Yelle, en entrevue avec LE COURRIER. On voyait que la gang du Zaricot embarquait vraiment là-dedans. Ils disaient qu’ils allaient faire jouer du Yelo Molo pendant toute la journée quand ils allaient rouvrir. On les trouvait sympas. »

Prêt à dévoiler un nouvel album intitulé Dubaï, sur lequel il a travaillé durant la pandémie, Yelo Molo y a vu une opportunité de tenir un lancement à l’extérieur de Montréal. Ce sera d’ailleurs la première fois que la formation jouera au Zaricot. « Les astres s’alignaient », ajoute Stéphane Yelle.

Depuis, le leader du groupe s’est prêté au jeu en publiant des « conférences de presse » sur Facebook pour mettre la table à ce spectacle, comme s’il avait vraiment été appelé par le premier ministre pour sauver la nation.

« Merci pour votre confiance monsieur François. On sait que dernièrement, vous avez dit que ça nous prenait… il faut Yelo Molo, alors sans hésiter, on n’a pas peur d’improviser et nous serons là », lance-t-il avec humour dans la première capsule vidéo.

En plus de présenter pour la première fois des pièces de Dubaï, son premier album depuis 2018, Yelo Molo jouera évidemment ses morceaux les plus connus du public. Stéphane Yelle promet d’ailleurs une soirée festive à souhait même si un maximum de 80 spectateurs pourra y assister et que ceux-ci devront rester assis pour respecter les mesures en vigueur. « On veut donner une soirée de plaisir aux gens », conclut-il.

Outre Yelo Molo, Le Zaricot renouera avec les spectacles à partir du 18 février avec l’artiste Paul Jacobs. Cela se fera à 50 % de la capacité et avec des places assises. Le concept d’admission générale sera conservé, mais une distanciation devra être respectée. D’ici la fin du mois, Étienne Coppée montera aussi sur la scène du Zaricot le 26 février. Les spectacles de Gab Paquet, Bon Enfant et Les Chiens de Ruelles ont quant à eux été reportés, puis ceux d’Hanorah et Jesuslesfilles ont été annulés.

image